jeudi 17 février 2011

Scandale a Kigali !

Joseph Habineza. Si vous vous trouvez dans le coin en ce moment, vous entendrez ce nom dans nombre de conversations. Joseph Habineza, ministre des Sports, de la Jeunesse et de la Culture, vient de donner sa démission, aussitôt acceptée par Paul Kagame. La raison ? Des photos de lui passablement éméché et en très charmante compagnie ont fait ces derniers jours le tour d'internet... Surprise ? Pas vraiment à en croire les dires de certains autour de moi. Le ministre assumait volontiers son côté bon vivant, amateur de bonnes boissons et de belles femmes. Le bougre travaillait auparavant pour Heineken au Ghana et avait déjà plusieurs fois fait parler de lui.
Considéré comme un bon ministre et compétent dans son domaine (il aime à rappeler les nombreux succès sportifs du Rwanda en football, basketball et volleyball notamment), Habineza, aurait pu se justifier en expliquant que ces photos dataient d'il y à 3 ans et que malgré leur caractère un peu subversif, la seule chose qu'on y voyait soit un type au regard hésitant et en charmante compagnie. Par ailleurs, d'après ce que j'ai entendu, la population ne lui en veut pas vraiment et s'attendait à voir ce genre de frasques deballées au grand jour du fait de la réputation du personnage. Mais non, il a quand meme décidé de démissionner, en expliquant tout simplement que ce genre d'histoires n'était pas compatible avec la fonction de ministre qu'il occupait et dont il se faisait une haute image, image ternie par ces clichés. Ne soyons pas naïfs, je serais supris que le chef de l'Etat ne l'ait pas un peu poussé vers la sortie. Mais tout de même, je trouve cette décision respectable et ne peux pas me retenir de dresser un parallèle avec certains "scandales" en France, qui, bien que de nature extrêmement différente, n'empêchent pas les personnes concernées de s'accrocher pathétiquement à leur poste comme des moules à un rocher.

En ce qui concerne Habineza, pas vraiment de quoi s'en faire : d'aucuns l'affirment déjà en partance pour l'Italie ou on lui prédit un excellent avenir...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire