Articles

Affichage des articles du février, 2011

Insécurité ?

Plus les jours passent, et plus je me rends compte du gouffre qui existe entre la représentation qu'on peut se faire d'un pays comme le Rwanda, et ce qu'il en est vraiment. C'est vrai quoi, dans l'imaginaire européen, quand on pense Afrique, les mots qui viennent spontanément à l'esprit du pékin moyen sont plus "archaïsme", "anarchie", "désordre" que "organisation", "prospérité", "sécurité". On peut en vouloir à personne d'avoir ce reflexe là, tant tout ce qui nous permet de nous faire une idée du continent participe de cette représentation : images de guerre largement relayées, spots valorisant l'action d'ONG dans des contrées où la pauvreté de la population ferait passer un SDF Français pour un sale bourgeois, fraudes électorales massives, etc. Bref, toutes ces images là nous ont mis en tête que l'Afrique, c'est dangereux. Et puis alors si en plus on choisit un pays comme le Rwand…

Scandale a Kigali !

Joseph Habineza. Si vous vous trouvez dans le coin en ce moment, vous entendrez ce nom dans nombre de conversations. Joseph Habineza, ministre des Sports, de la Jeunesse et de la Culture, vient de donner sa démission, aussitôt acceptée par Paul Kagame. La raison ? Des photos de lui passablement éméché et en très charmante compagnie ont fait ces derniers jours le tour d'internet... Surprise ? Pas vraiment à en croire les dires de certains autour de moi. Le ministre assumait volontiers son côté bon vivant, amateur de bonnes boissons et de belles femmes. Le bougre travaillait auparavant pour Heineken au Ghana et avait déjà plusieurs fois fait parler de lui. Considéré comme un bon ministre et compétent dans son domaine (il aime à rappeler les nombreux succès sportifs du Rwanda en football, basketball et volleyball notamment), Habineza, aurait pu se justifier en expliquant que ces photos dataient d'il y à 3 ans et que malgré leur caractère un peu subversif, la seule chose qu'on …

Liberté de la presse ?

Image
Hier sur lemonde.fr, dans la rubrique International et une fois tous les articles sur la situation en Egypte parcourus, les lecteurs pouvaient trouver un article relatant la condamnation de deux journalistes rwandaises à respectivement 17 et 7 ans d'emprisonnement pour "désobéissance civile, incitation à la division, négation du génocide et diffamation" entre autres envers le président Paul Kagame. Leur crime ? Avoir à plusieurs reprises, dans le magazine indépendant Umurabyo, critiqué la politique du gouvernement en matière de développement notamment, mis en doute la pertinence des tribunaux populaires chargés de juger les responsables du génocide, et pointé du doigt les discriminations ethniques qui seraient monnaie courante dans certaines provinces.
Ce jugement a fait bondir certaines organisations de défense de la liberté de la presse et de protection des droits des l'Homme au premier rang desquelles Reporters Sans Frontières et Amnesty International, et on peut l…

Jour d'élections

Image
7h15, mon réveil sonne. Je m'étire et me dépêtre non sans mal de la moustiquaire qui m'est tombé dessus.  La chambre est déjà inondée par les rayons du soleil que laisse passer le fin rideau. Dehors, rien d'autre que le gazouilli des oiseaux. On les entend clairement, comme s'ils étaient à l'intérieur de la chambre, imperturbables. La radio de la maison d'à côté, habituellement si agressive, est éteinte, et le brouhaha du voisinage a quant à lui laissé sa place à un bien étrange silence. J'avale mon petit déj, me douche et enfile mon costume : jusqu'ici tout va bien. Il est 8h, je suis à peine en retard, j'ai 2mn pour remonter le chemin de terre rouge et sèche qui mène à la route principale, où je ferai signe à la première mototaxi assez robuste pour se frayer un passage dans le traffic dense de Kigali, et m'amener au bureau en un seul morceau.
Mais aujourd'hui n'est pas un jour comme les autres, et la ville affiche un calme singulier qui…

Heroes Day

Au moment de partir du bureau hier, je passe voir certains collègues pour leur dire au revoir, et "à demain". Réponse : "ah non, demain c'est férié !".
La bonne nouvelle (mouais, à voir, vu les trombes d'eau qu'on prend aujourd'hui) ! Ca m'a naturellement poussé à me demander ce qui était célébré en ce 1er février. Il s'agit du Heroes Day (la fête des Héros), où sont célébrés des personnalités qui ont dans le passé oeuvré par leur héroïsme, pour le salut du pays. Pas forcément évident à comprendre ce que ça représente, surtout qu'en France on n'a absolument rien qui se rapporte de près ou de loin à ce genre de commémoration.
Concrètement, comment se déroule la journée ? D'odinaire, je sais qu'un rassemblement au stade est organisé, avec divers spectacles sur la pelouse, et en bouquet final un discours du président en live depuis les tribunes. Mais cette année, à moins que je me trompe, il ne me semble pas qu'une telle mani…